Pédagogie du fouet

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Pédagogie du fouet

Qui aime bien châtie bien...
________ Les méthodes de papa ont du bon.
L'humanisme arabique à encore frappé.
___ Le promoteur des droits de l'homme n'hésite pas à utiliser les moyens les plus persuasifs:
Pour sanctionner une faute très grave!
De lèse-divinité.
____ Un exemple pour les pays laxistes, d'une tolérance coupable.
Une contrainte exemplaire et, tant qu'on y est, il faut justifier et amortir le matériel pénal.
Il faut aussi ne pas lésiner sur les détails: le roi veut des comptes ronds.
_________ Dans ce royaume cher aux intérêts pétroliers américains, l'heureux résident occasionnel de notre Côte d'Azur ne fait pas preuve de faiblesse:10 ans de prison et 2.000 coups de fouet pour… athéisme,
Ça pourrait être pire!
____ De la part d'un pays tolérant et ouvert, aux sages principes de gouvernement. Le bon roi le dirige avec fermeté certes, mais avec un sens aigü de la justice, selon la règle : « L'autorité du gouvernement du Royaume d'Arabie saoudite émane du Saint Coran et de la Sunna du Prophète qui priment sur la présente Loi et les autres lois de l'État »
___A la pointe du progrès (on est passé à la vitesse de la lumière du dromadaire au 4*4, de la tente au gratte-ciel)), le Souverain est attentif aux droits de l'homme, en en revendiquant même la présidence , soucieux du sort des femmes, désormais en droit de faire du vélo. Dans sa sollicitude, il les écarte pour l'instant du danger bien réel de la conduite automobile. Mais dans sa magnanimité, il a consenti à ce qu'elles votent. Mais attention, seulement aux municipales. Faut pas pousser.
___ Déjà qu'elles ont le droit de faire du vélo (accompagnées! et pas pour aller au café...) pour leur plaisir. Pour leur plus grand bien, on a toujours besoin du fouet pour les stimuler.
_________________

Commenter cet article