Réhabiliter l'impôt

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Réhabiliter l'impôt
"L'impôt est la base matérielle de l'Etat" (J.Schumpeter)

Va-t-on enfin assister à une révolution fiscale?

_____________"Le système fiscal a trois fonctions: financer les biens publics, corriger les inégalités, favoriser le développement économique"(JC Le Duigou)
__L'impôt , tel qu'il est prélevé, apparaît le plus souvent comme foncièrement injuste.
L'impôt indirect affecte tout un chacun de la même manière, quel que soit son revenu, et constitue donc le plus injuste des impôts, quoique le moins visible et le moins douloureux en apparence.
____Pour ce qui est de l'impôt direct, on assiste depuis quelques dizaines d'années à une dénaturation progressive et à une remise en question de sa fonction redistributive, en faveur des plus favorisés, dans le sillage de la "révolution reaganienne", qui va de pair avec une croissance inouïe des inégalités, du développement de la rente au détriment de l'investissement productif.
___En France," La décentralisation a permis de transférer des charges de financement importantes aux collectivités territoriales. En contrepartie, l'Etat devenait le principal soutien des marchés financiers, au point de former avec eux un couple indissociable" (JC Le Duigou)
Il y a tant de niches fiscales et d'exceptions.
____Les grandes entreprises échappent à l’impôt .Les systèmes dérogatoires amputent les recettes de 73 milliard d'euros par an.
_"Les revenus du capital bénéficient de privilèges exorbitants...ils échappent à 80% à l'impôt progressif en raison de multiples régimes dérogatoires" et le CSG "reste un prélévement dont la base est composée à près de 90% de revenus salariaux". Le bouclier fiscal a montré toute sa nocivité. Les niches fiscales abondent.
_" Dissuader la croissance financière, inciter les banques à financer l'activité économique (autrement dit leur redonner leur vraie fonction), sanctionner l'usage des paradis fiscaux, imposer les plus-values, favoriser les entreprises qui développent l'emploi et les salaires...autant de pistes qui permettraient une réactualisation entre les logiques de redistribution et l'incitation à mieux utiliser toutes les richesses disponibles...." (JC Le Duigou)
____Le problème actuel de l'impôt vient aussi de l'ampleur des faibles revenus, du chômage de masse, du développement de la précarité.
Nulle fatalité dans tout cela.
__Le PS a posé les premiers jalons d'une réforme à approfondir et à discuter, qui sera forcément difficile.Ce problème de fond constituera-t-il le thème central de la future campagne électorale? On aimerait le croire.
_______________Question de solidarité et de cohésion sociale...

______________________

Commenter cet article