Vous êtes pistés (suite)

Publié le par Jean-Etienne ZEN

____En apparence une mesure logique de simple sécurité et d'efficacité, que le citoyen "honnête" peut juger neutre ou formidablement efficace.
En réalité, dans la logique bâclée de Loppsi II, c'est la porte ouverte à de multiples abus, aux principes mêmes qui régissent l'internet et la vie privée, des possibilités de contrôle d'un efficacité redoutable, de dérapages multiples, de contrôle social potentiellement redoutable.Leurre sécuritaire, leurre inquiétant, loi dangereuse et régressive.
___Les technologies de l'informatique ne sont pas comparables aux autres, par les pouvoirs de traçage qu'elles offrent, qui peuvent toujours progresser, par les possibilités de croisement des informations qu'elles rendent possibles.
___Entre les mains de pouvoirs dont on sait qu'il peuvent toujours abuser et procéder sans règles claires et suffisantes à un flicage du net sans vergogne, pour des raisons de "sécurité" qu'ils pourraient être seuls à définir arbitrairement.
Si la vie privée n’est qu’un un problème de vieux cons, alors, il n’y a pas lieu de s’inquiéter...
___Antoinette Rouvroy (Mediapart) rappelle que la vie privée n’est pas “un droit fondamental parmi d’autres, elle est la condition nécessaire à l’exercice des autres droits et libertés fondamentaux” et que “le droit à la protection de la vie privée joue notamment le rôle d’un “système immunitaire de l’espace psychique”“.
La CNIL est là pour veiller à ces effets et ces abus. Il faut espérer qu'elle réagira rapidement à ce décret, qui peut et doit être abrogé ou débattu et modifié.

______

Commenter cet article