Demain, j'apprends le SMS

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Demain, j'apprends le SMS

Bjr, sava?

______Marre de ne pas comprendre les textos reçus sur mon port
able!

__J'voudrais sortir de mon inculture et Koser Kom ça, sans être mdr (lol) (1) Florence Foresti m'a kon20Q...(re-lol)(1) Pour les ignorants
_____Gagner du temps dans l'écriture des messages, même pour ne rien dire, c'est important dans notre siècle de la vitesse, et c'est plus économique.
Ce nouveau jargon a engendré plus de 100 milliards de messages en 2010 en France et rapporte gros aux opérateurs, surtout quand ils sont surtaxés
Le Short Message Service, c'est l'avenir!
___-Il est construit sur la base de conventions basées sur: L'abréviation : lgtps, tt, pr,"slt"__La phonétique : koi, jamè, grav, eske __Le rébus typographique : 2m1 = demain, bi1 = bien, koi 2 9 = quoi de neuf, "gt" = j'étais, "mr6" = merci__La valeur épellative des lettres, des chiffres et des caractères : G pour « j'ai », C pour « c'est », a12c4 pour « À un de ces quatre » 2m1, « demain »__L'utilisation de mots anglais plus courts (today pour aujourd'hui, now pour maintenant, etc.).
_"Bien que l’opérateur français SFR ait déposé le terme texto comme marque déposée, son usage s'est généralisé en France. En septembre 2009, la Cour d'appel de Paris a jugé que l'opérateur ne pouvait pas prétendre à son utilisation exclusive; depuis cette date, le nom texto n'est plus protégé. En 2010, ce serait le terme le plus couramment utilisé au Québec pour désigner les SMS, mais il est peu employé dans les autres pays de langue française, comme par exemple en Belgique ou en Suisse, où les termes « SMS » et « message texte » sont les plus fréquents. LesSMS sont transportés dans les canaux de signalisation définis par GSM et n’occupent pas la bande passante réservée au transport de la voix. De surcroît, leur taille est limitée, donc ils sont peu coûteux à transporter pour l’opérateur (évalué entre 0,03 € et 0,05 € par SMS en 2004). Leur émission est facturée par les opérateurs de téléphonie mobile, dont c’est devenu une source importante de revenus, notamment grâce à l’offre de SMS dits « surtaxés », c’est-à-dire dont le tarif dépasse celui ordinairement appliqué. En France, en raison du coût jugé excessif des SMS, une association de consommateurs a déposé plainte pour « abus de position dominante collective » auprès du Conseil de la concurrence..".-
___Heureusement on peut apprendre le sms sur internet
____On dira que ces nouvelles pratiques sont ennemies du bon français et participeraient au mal moderne de l'illettrisme. Laissons ce débat aux linguistes.
Le langage SMS envahirait les copies du bac et pas seulement les forums de discussion.
Écourtons la langue____
___OUVATON?
A+ Biz

__________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article