Médicaments: dérives

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Médicaments: dérives

__Depuis déjà quelques temps, par l'écrit et par les ondes, le Dr Nicole Delepine nous met en garde contre les dérives d'un système de soins qui, par beaucoup d'aspects, " n'est plus au service du patient".
____Pas seulement par son glissement vers certaines formes de privatisation , qui met en péril le fondement démocratique de la Sécurité Sociale, mais dans son fonctionnement lui-même.

__Elle évoque la face cachée des médicaments, non seulement dans sa spécialité, la cancérologie, mais dans les domaines les plus divers, comme celui, hautement rentable, des medicaments anticholestérol.

__Dans un système de soins de plus en plus standardisé, elle pointe surtout le pouvoir et les manoeuvres de grands labos, qui font trop souvent la loi, dans le domaine de l'information médicale comme dans celles du grand public, démasque leurs stratégies publicitaires concernant des produits souvent redondants, inutiles ou parfois dangereux.

Le cas du Mediator est encore dans tous les esprits.

__Il arrive que les labos fabriquent des maladies pour écouler des produits très rentables, surtout en psychiatrie.

Le médicament peut être notre salut, mais aussi notre risque

__Il n'y a pas que la dose qui fait le poison (quoique...), mais aussi parfois la nature du produit.

C'est un problème trop sérieux pour être laissé aux seuls firmes pharmaceutiques, dont on connaît l' influence et la puissance financière.

__Bien sûr, certaines réformes sont en cours , mais le combat sera encore long

__________________

Commenter cet article