Palestine: guerre des bulldozers

Publié le par Jean-Etienne ZEN

 _____La guerre continue, autrement...
___________________________________Après l'opération "Plomb durci", le régime de Netanyahou avait été soumis à de rudes critiques internes et externes, ternissant un peu plus les mythes entretenus par les ultra sionistes .
Après "Pilier de défense", allié à l'extrême droite, il ne s'en tire pas mieux, même s'il se prétend toujours ouvert à la négociation...Quand les Palestiniens seront finlandais?comme ironisait Charles Enderlin.
Une offensive de trop, qui discrédite un peu plus les méthodes de ce gouvernement, trouvant tous les prétextes pour refuser d'authentiques pourparlers, en s'ingéniant à radicaliser une fraction du Hamas pour justifier son contrôle sur Gaza.
La prison à ciel ouvert continuera à végéter et à secréter ressentiment et extrêmisme.
__La reconnaissance symbolique de la Palestine reconnue comme"État" observateur à l'ONU a amené Tel Aviv à engager de nouvelles constructions dans les colonies,  en représailles.
Une slap in the face of Obama
L'opposition accuse Bibi d'opération électorale, les Juifs de France  sont divisés 
_________ La guerre des bulldozers est donc engagée, une course de vitesse en Cisjordanie et à Jérusalem Est. Israël bloque l'argent dû aux Palestiniens.  Il s'agit bien d"enterrer l'idée d'un quelconque Etat palestinien
 "Les colonisations sont illégales au regard du droit international et si (ce projet) venait à se concrétiser, cela porterait un coup fatal aux dernières chances de garantir une solution à deux Etats", a affirmé dans son communiqué le porte-parole de Ban Ki-moon.
Tandis que les faucons se raidissent à Tel Aviv, l'extension des colonies israéliennes est  condamnée à Paris, Londres et Washington, mais du bout des lèvres. Obama regarde ailleurs, et l'Europe, qui pourrait si elle voulait, se renie, l'Allemagne jouant un rôle ambigü. Paris demande gentiment de s'abstenir...
 ________________________" ...Tout en condamnant la colo­ni­sation, en la tenant pour un obs­tacle à la paix et en appelant à son arrêt, l’Union euro­péenne la ren­force en achetant les pro­duits fabriqués dans ces mêmes colonies qu’elle juge "illé­gales". Dif­ficile de faire plus inco­hérent. Cette situation, aux yeux des Pales­ti­niens, est d’autant plus incom­pré­hen­sible que leur économie est très gra­vement entravée par les res­tric­tions que leur impose l’occupation israé­lienne : dif­fi­cultés de cir­cu­lation, d’accès aux marchés et aux res­sources natu­relles, pro­blèmes d’approvisionnement et de distribution.
En revanche, les colonies béné­fi­cient, elles, de sub­ven­tions mul­tiples et d’accès sim­plifiés aux marchés, grâce au réseau routier exclusif construit par Israël. Le résultat de cette dis­cri­mi­nation tient en quelques chiffres : les expor­ta­tions pales­ti­niennes qui, dans les années 1980, repré­sen­taient plus de la moitié du PIB pales­tinien, n’atteignent même pas, ces der­nières années, 16% du PIB. Ce qui rend l’Autorité pales­ti­nienne étroi­tement dépen­dante, pour l’établissement de son budget, des aides – souvent fluc­tuantes et pas tou­jours dés­in­té­ressées - venues de l’extérieur..."

____La guerre continue, sous d'autres formes 
 La résignation va s'installer à nouveau, prélude inévitable à de nouveaux affrontements. Certains regrettent Rabin.
Si on écarte les voeux pieux, quel espoir pour l'avenir? Dans ce pays divisé, on se demande quelle solution pourrait advenir, tant que le partenaire américain se contentera de paroles vaines.
Dans un moment de lucidité, Olmert déclarait::"Si nous ne faisons rien,nous perdrons l'occasion de voir coexister deux Etats. Nous serons alors devenus un Etat d'apertheid et les organisations juives américaines seront les premières à contester notre existence"  (declaration à Yedioth Ahronoth)
______________________________________________________
- L’aveugle stupidité de la droite israélienne - Le complot des faucons pour contrôler le pays -Une terre qui dévore ses enfants 
Un israélien (presque) seul - Pourquoi Israël a-t-il tué Jabari ? -En attendant Lieberman?...- Couvrir Gaza, sous les insultes

____________________

Commenter cet article