La Chine reprend la route

Publié le par Jean-Etienne ZEN

....Vers l'Ouest

                    Le chantier continue sur plusieurs projets à la fois.
 
          Les Han avaient commencé une aventure commerciale multiforme et florissante, abandonnée autour du XIV° siècle.
    Un projet titanesque est de nouveau en route, avec plusieurs tracés différents, un maillage diversifié, soutenus pas des fonds importants.
       Un gain appréciable sur le trajet maritime, dominant jusqu'ici. Pékin voit loin.
Un programme lancé dès 2013
      Un maillage diversifié de routes et de voies ferrées destiné à densifier et à accélérer les échanges internationaux sur  l'Asie centrale et l'Europe, à sécuriser les approvisionnements.
    Un projet aux  mutations prévisibles.
          Une machine à exporter, Mais pas seulement:
  Ce mégaplan d'infrastructures ne peut être considéré dans sa seule dimension économique, fût-elle importante. Il se conçoit tout autant comme un vaste programme géopolitique, un projet fédérateur qui profite à tous. Au passage, la Chine en profite pour redorer son image. Cela est particulièrement vrai avec l' Asie du Sud-Est où la Chine est en conflit avec les pays limitrophes de la mer de Chine du Sud. Les projets changent la donne et permettent à Pékin de faire d'une pierre plusieurs coups : « En impliquant les pays de la région, la Chine construit l'avenir avec eux », explique Sophie Boisseau du Rocher, chercheuse associée à Centre Asie de l'Ifri. Oubliée la démarche expansionniste, place à la coopération. C'est tout le sens de la visite qu'effectue actuellement Rodrigo Duterte, le président philippin en Chine.
     Vaste projet de conquête économique, qui va booster et élargir l'éconmie-monde.
           Qui n'est pas sans inquiéter les intérêts US.    Sur terre et sur mer.
                           Vers un monde qui bascule?
                                        
                                               Si tu veux t'enrichir, construis une route.
__________________________________________________________________________

Commenter cet article