Chypre: pourquoi se gêner?

Publié le par Jean-Etienne ZEN

(C'était en 2013)

 
  _____________Le problème de l'euro est derrière nousdisaient-ils...
On le voit...
Mais il y a juste un petit grain de sable...dans une grande cacophonie. 
___On assiste tout simplement au casse du siècle,  à un racket général . 
 ____La troïka fait les poches des citoyens de Chypre.
___La population, pas les oligarques russes, est  en colère, une colère contre cette Europe-là, inféodée à la finance mondiale prédatrice., qui continue à imposer son diktat. Colère et panique.
Une panique qui peut avoir des effets cataclysmiques dans toute l'eurozône, et au-delà...
Il s'agit d'une extorsion inédite:
"...Jamais dans l'histoire des crises financières, personne n'a eu l'idée de taxer les dépôts, et, pire encore, de provoquer une panique en déconnectant les distributeurs de billets.
En acceptant une taxe entre 6,75 et 9,9 % sur les dépôts chypriotes, l'Europe a franchi une étape dont les conséquences seront dramatiques. Dans un système qui, en théorie, protège jusqu'à 100 000 euros de dépôts, on s'attaque ici de manière indiscriminée aux dépôts des particuliers quel que soit le montant. Les pensionnés et les ménages sont directement atteints. 
La course sur les banques, depuis des mois, inquiète : les banques espagnoles ont vu plusieurs centaines de milliards d'euros quitter les frontières de la péninsule ibérique pour des cieux plus cléments, ou plus solides.
Risquer qu'en ce lundi matin, les déposants des pays en difficulté que sont le Portugal, l'Irlande, l'Italie ou l'Espagne, décident de transférer leurs avoirs pourrait aggraver la crise existante..."
_______" Après l’Irlande, la Grèce, le Portugal et l’Espagne, Chypre est le cinquième pays de la zone  à bénéficier d’un plan de sauvetage . Il est aussi le premier à mettre à contribution directement ses déposants. 
C’est fin juin que Chypre avait sollicité l’aide de l’Europe, deux de ses banques les plus importantes menaçant de couler à pic après avoir perdu 4,5 Mds€ à la suite de la dépréciation d’obligations grecques. Depuis, son secteur bancaire — qui pèse huit fois son produit intérieur brut — annonce perte sur perte, menaçant d’asphyxier l’économie tout entière..." (En comparaison, les banques françaises, bien plus importantes en taille, représentent en 2011 environ 3% du PIB )
___Chypre a pris de plein fouet la crise grecque.
En tout cas, c'est un dangereux précédentaccompagné d'une sorte de chantage issu d'un système bancaire hypertrophié 
"...Le plan de sauvetage de Chypre doit être 'socialement acceptable' et ne pas toucher les petits épargnants, a déclaré dimanche le président du parlement européen Martin Schulz, Tout en jugeant qu'il était 'normal de faire participer les clients des banques' il a notamment suggéré dans l'édition en ligne de Welt am Soontag que 'le plan doit être modifié, par exemple avec une exemption de taxe', pour les comptes inférieurs à 25.000 euros.
Les Chypriotes attendent désormais d'entendre leur président qui doit s'adresser à eux dans la soirée même si, dès samedi, il a par voie de communiqué justifié ce plan de sauvetage. « Nous avions le choix entre le scénario catastrophe d'une défaillance non contrôlée et une gestion douloureuse mais contrôlée de la crise qui mette un terme définitif à l'incertitude », a insisté le président dans un communiqué. Et d'ajouter qu'à défaut d'un accord avec les bailleurs de fonds « tout le système bancaire se serait effondré .»

______L'argent russe est bien sûr un cadeau empoisonné, suscitant des interrogations.
Mais la situation de l’île aux Russesmalgré une économie qui représente à peine celle d'un département français (0,15 % du produit intérieur brut de la zone euro),était connue de tous depuis longtemps et particulièrement àBruxelles. Ce paradis fiscal notoire était-il pire que la City ou le Luxembourg?
 Si les Russes vont perdre gros,  (enfin, pas trop...), les gens modestes vont se serrer la ceinture.
_____Encore une fois, merci les banques!
Les Français sont réputés pour épargner beaucoup : de quoi donner des idées aux requins...
Ne vous baignez pas en cette saison! 
_____________________________________
Une bombe pour l'Europe
« l'Union Européenne a laissé ses banques faire n'importe quoi »
La crise chypriote, l’Allemagne et la Russie
Ces autres Chypre qui menacent l'Europe

______________________

Commenter cet article