De 2016 à 2017

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Vers un basculement d'un monde?
                                       On ne sait pas où on va...mais on y va.
      Le BILAN 2016  est, va-t-on dire...contrasté.
               Avec le peu de recul que nous avons, on ne peut pas dire qu'au niveau mondial ait prédominé la stabilité et l'ordre. Même si l'ordre en soi n'est pas toujours souhaitable. Le mouvement est la matière même de l'histoire, mais l'année passée a vu s'accélérer une montée de désordres pas toujours des plus rassurants quant à leur nature et leurs conséquences potentielles..Des désordes sans génération spontanée.
       Ce constat mitigé n'interdit pas de formuler quelqueespérancequand à des évolutions que l'on peut attendre, à la lumière de ce qui se dessine, toujours ambigü, à vrai dire.
      Mais bon, rien n'est jamais écrit, et le déterminisme n'a pas sa place en l'histoire, sinon par illusion rétrospective, et il importe de relativiser ce qui se passe sous nos yeux, dont le sens n'est pas toujours clair, dans le bruit et la fureur du monde, comme l'évoquaient Shakespeare.et Faulkner.
   . Comme le soulignait Tocqueville, en histoire, ce qu'il y a de plus difficile à apprécier et à comprendre, c'est ce qui se passe sous nos yeux
_____________________

Commenter cet article