Débat crucial Outre-Manche

Publié le par Jean-Etienne ZEN

 Brexit ou pas
                                C'est shocking.
      Inacceptable!
         Oui, aux « roast potatoes »! Le plat dominical incontournable.
      Contre les oukazes de la Food Standards Agency. Non à la police des assiettes!
              Comme disent des sujets de la majesté, 
« Bien sûr, nous pourrions prendre mieux soin de nous-mêmes, concède Suzanne Moore. On peut chercher à augmenter l’espérance de vie, mais on peut également discuter  de nos raisons de vivre . Si les patates rôties n’en font pas partie, je ne vois pas ce qu’il nous reste. »

          Dans le même journal, le chroniqueur culinaire Tony Naylor dénonce une campagne qui balaie des années d’expérimentation culinaire à la recherche de la « patate rôtie parfaite ». En l’absence de preuves satisfaisantes, sa conclusion épicurienne est sans appel : « Nous allons tous mourir.. La vie est courte. Donald Trump est à la Maison Blanche. Passez-moi le fromage et les oignons frits. »

         C'est comme si on voulait réglementer les frites en Belgique et en Hauts-de-France.
                        Comment pourraient-ils encore avoir la patate?...
___________________

Commenter cet article