Primaires

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Des primaires bien primaires
                                          Dans le système électoral américain, les primaires ont leur,place institutionnelle, malgré leur complexité et leurs défauts souvent soulignés.
Mais en France la primaire, à gauche notamment, s'est imposée du fait même de la faiblesse et des divisions du PS, qui ne datent pas que du Congrès de Rennes.
   Pour certains, et non des moindres, étant donné la situation, la primaire est indispensable
    Peut-être, en un sens.
Pour d'autres, ces primaires aggravent la maladie du système politique français et dénotent les dysfonctionnements d'une Cinquième République à bout de souffle.
 Un coup de grâce à la démocratie? Sans aller jusque là, c'est le symptôme d'un mal qui vient de loin.
       Ça ne tourne pas rond 
              C'est souvent le désarroi.
                                          Les partis sont mortels...
____________________________________________________

Commenter cet article