Des femmes

Publié le par Jean-Etienne ZEN

 
Juste quelques mots...
                                   Sur des hommes comme des autres.

« Si Dieu n'avait fait la femme,
Il n'aurait pas fait la fleur »

                                             (Victor Hugo« Les Femmes sont sur la Terre », 1856)
    
Regards dans le rétroviseur
                            C'est en faisant un peu d'histoire, à la lumière des cultures et des événements, que l'on peut mieux comprendre la fausseté du préjugé éculé; les femmes seront toujours les femmes
   Il n'y pas plus de femme éternelle qu'il n'y a d'homme immuable, illusions de chaque société
          Il suffit d'examiner seulement les tribulations des femmes à travers l'histoire occidentale, dans l'Antiquité, au  Moyen Âge, à la Renaissance, pour prendre conscience des variations de ses images sociales, de ses fonctions, de ses tâches, des sentiments à son égard, des manières dont elle se concevait à travers le prisme de la masculinité d'alors, des croyances, religieuses, notamment.(*)
.Quelle histoire!..  qui reste encore à approfondir?.
   On peut y passer une vie, surtout on veut survoler le vaste territoire de l’histoire mondiale connue.
         Avec ses avancées et ses régressions
   La conquête se simples objets dits réservés, comme l'adoption du pantalon  ou de la bicyclette en disent parfois long sur leur émancipation à un moment donné.
   La conquête de droits partiels puis plus étendus ne fut pas une mince affaire.
    Beaucoup restent encore un combat, social et politique, au coeur de l'entreprise, dans les institutions de l'Etat, dans certains domaines fermés..
    Le thème de la femme libérée ne pourra aller de pair que parallèlement avec l'avancée d'une société  elle-même plus émancipée.
        C'est dire que son histoire est loin d'être à son terme...
_________
(*) La version compète (mais peu chére) de Hérodote.net est une source précieuse d'informations en tous genres sur l'histoire?
___________________________________________


Une femme pas comme les autres

___________________________________________________________

Commenter cet article