Il n'y aura pas d'Etat palestinien

Publié le par Jean-Etienne ZEN

(C'était il y a trois ans...)

Neuf mois pour (ce qu'ils appellent) la paix?
                                Le temps d'une gestation normale...
Mais on peut prévoir sans trop se tromper que le bébé sera mort-né.
Après tant de négociations avortées et de vaines et formelles tergiversations, la colonisation de la Cisjordanie ne cessant jamais et même parfois s'accélérant pendant les discussions. Demain, toujours demain... 
On aimerait y croire, mais Obama a échoué jusqu'ici, comme ses prédécesseurs, tant est grande notamment la pression de l'Aipac sur les élus US et la Maison Blanche. Il fait mine d'y croire encore mais est  sans réelle volonté politique, alors qu'il détient les clés du problème.
 Mme Livni est déjà sceptique avant de commencer...comme beaucoup à Jérusalem ou à Ramallah.
             Netanyahou l’a déclaré, « reprendre les négociations de paix avec les Palestiniens est dans l’intérêt stratégique d’Israël ». Ce sont donc les négociations (sans fin) avec les Palestiniens qui sont dans l’intérêt stratégique d’Israël, pas la paix. Gagner du temps surtout, jusqu'à l'irréversible.
Nouveau leurre, nouvelle mascarade. 
Il est plus que probable que, une fois encore, la Palestine attendra.
Il n'y aura pas d'Etat palestinien  avant longtemps, si les choses restent ce qu'elles sont, selon Ziyad Clot,ancien négociateur à Annapolis 
Personne n'a l'air d'y croire vraiment, souligne-t-il. 
 L'impasse est totale. La colonisation se poursuit. 
Le voeu de S.Hessel restera lettre morte.
_____Le temps joue contre les Palestiniens mais l'intransigeance de la droite israëlienne, plus ultra que jamais, radicalisant un peu plus l'aile dure du Hamas, joue contre l'avenir du pays.
 Olmert, dans un moment de lucidité disait:"Si nous ne faisons rien,nous perdrons l'occasion de voir coexister deux Etats. Nous serons alors devenus un Etat d'apertheid et les organisations juives américaines seront les premières à contester notre existence" ( declaration à Yedioth Ahronoth)
 Une spirale suicidaire est en marche, le fondamentalisme religieuxs'imposant de plus en plus.
 Pour sortir de cet enfermement mortifère, beaucoup d'Israëliens pensent qu'il est temps, dans leur propre intérêt, de passer à une autre stratégie.
Mais le courage politique fait défaut. 
Le réalisme politique à courte vue le dispute au cynisme et à la résignation.____________
-Vers l'apartheid
-Les leurres d'Oslo
-Accords biaisés  
__________________________________________________________________

Commenter cet article