Point d'histoire

Publié le par Jean-Etienne ZEN

 
 Olympe de Gouges au Panthéon?
                                                     Pourquoi pas?.. s'il reste de la place dans ce temple républicain jusqu'ici exclusivement masculin...
 Il a fallu du temps pour que Olympe de Gouges soit considérée comme une femme exceptionnelle, une personne de premier plan concernant la  cause des femmes.
Un esprit audacieux, dans des circonstances très particulières, au sein de la tourmente révolutionnaire.
Dans la lutte toujours continuée des femmes pour se libérer, elle fait figure de personnalité d'exception. 
  Elle est actuellement l'objet d'une série d'émissions matinales sur France Culture.
En avance sur son époque?
Certainement, à beaucoup d'égards. Mais pas sur tous les plans, malgré sa lucidité et son courage. 
       Selon Florence Gauthier, la figure de  Olympe de Gouges, toute exceptionnelle qu'elle fût, a subi quelques travestissements historiques.
Myriam Perfetti, par idéalisation et simplification historique, en fait une icône dont le rôle de pionnière féministe démocrate est assez discutable. 
Club patriotique de femmes 1792
"En avance sur son temps"? Pas toujours et pas sur tout, si l'on en croit certaines études récentes...
Il reste encore sans doute bien des éclaircissements à apporter pour faire la part de lumière et d'ombre d'une femme de toutes façons extraordinairement novatrice, notamment par sa Déclaration des droits de la femme.
   Difficile de reconstituer le passé avec la bonne distance, avecobjectivité, sans idéalisation ou dépréciation, surtout en matière politique toujours sensible.
Toujours surgit le  risque de la simplification et de la caricature, comme à l'égard de son contemporain, souvent bouc-émissaire,Robespierre, qui considérait le fait que les femmes soient tenues à l’écart des sociétés savantes comme « le scandale d’un siècle éclairé ». Il estimait que les êtres humains des deux sexes étaient doués des mêmes facultés et avaient donc le droit de les cultiver ensemble.
______________________

Commenter cet article