Pauvre Vincent!

Publié le par Jean-Etienne ZEN

 

Les aventures de Bolloré en Afrique
                                               L'ami de Sarko au frigo?
   Si l'on en croit la presse la plus sérieuse, notre aventurier breton national aurait mis le doigt dans un grand pot de confiture.

    Après des décennies de Franceafrique quasi-officielle et fructueuse, depuis les années Foccart, que Sarkozy a annoncée terminées, d'autres ont pris le relais, à titre individuel; pour des affaires assez fructueuses, s'appuyant sur les complicités locales et des pouvoirs corrompus.
   Mais c'était jouer avec le feu et risquer de se brûler.
Pourtant, le système fonctionnait bien, jusqu'au moment où certains ont lancé: Balance ton port!
   Gros malaise à Canal+ et dans les médias du groupe.
 Mais l'accusé se défend des indélicatesses qu'on lui reproche et évoque une mauvaise chasse aux sorcières.
  Lui, le bienfaiteur de l'Afrique, où s'investit environ 20 % de l'activité du groupe Bolloré, hors intégration récente du géant des médias Vivendi
   L'empire Bolloré, ce n'est pas rien là-bas. Comme ici. Tout empire a sa face cachée.
      Le  « smiling killer » du capitalisme français est sur tous les fronts. Le poker, il adore.
  L'Afrique est devenu son dernier terrain de jeu, après maintes aventures.
  Dans les medias qu'il contrôle, il a toujours le final cut. On est patron ou on ne l'est pas.
  Comme il le disait naguère: Je ne suis pas un investisseur financier, je suis un investisseur industriel. Je dois donc avoir le contrôle de l'éditorial.... 
    Mais qui va arrêter les ardeurs de l'infatigable et ambitieux Breton? Car dans les nouvelles affaires qui le concernent, il a les moyens de faire durer les choses. Jusqu'à l'oubli? Les exemples ne manquent pas.
                            Selon que vous serez puissants ou misérables...
 _________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article