A votre santé

Publié le par Jean-Etienne ZEN

 

Une priorité.
                      Nous sommes en train de le redécouvrir crûment. IL faut une crise d'ampleur mondiale pour revenir aux fondamentaux. Nous avons manqué de prévision, malgré les avertissements répétés et nous avons négligé les moyens.
      Le grand corps malade a repris de la vigueur. Par nécessité. Mais à quel prix? Avec les moyens du bord, Parfois avec des bouts de ficelle. Au début sans masques  et les moyens manquent encore. Il ne suffit pas de se dévouer corps et âme, il aurait fallu un peu de prévoyance, moins de gestion à la petite semaine, moins de comptabilité à courte vue pour "faire des économies". Nous le payons cher.
   Repenser la santé publique, au niveau international aussi, est une urgence. Le pilotage de l'OMS a  montré ses limites. Les virus ne connaissent pas les frontières.

     Sophie Crozier, qui exerce sur le terrain, n'a pas de mots assez forts pour dénoncer les carences organisées qui ont affecté le système de soins français, particulièrement le système hospitalier, dont le fonctionnement et la logique d'organisation désespèrent les meilleurs praticiens, du haut de l'échelle au plus bas échelon, de l'aide-soignante au chirurgien confirmé, qui ne peuvent ouvrer efficacement que dans une étroite collaboration
   . La crise sanitaire révèle encore toutes ces défaillances depuis longtemps dénoncées mais ignorées des gestionnaires surtout tournés vers des objectifs de rentabilité, au nom de la sacro-sainte doctrine libérale. Nous en payons le prix.
   L'empathie ne suffit pas. Il faut encore être efficace et pour l'être il faut des moyens et aussi une autre organisation, des équipes soudées et stables, considérées et (aussi) mieux payées. Le salaire d'un infirmière en France est dans les derniers d'Europe.
   Pas de médecine sans moyens. Mais pas de comptabilité à courte vue.  La vie avant la bourse. Une question de priorité morale mais aussi de simple bon sens.
                                                _____________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article