Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

V'là 2015!

Publié le par Jean Etienne

V'là 2015!

Bonne Année!
_________On peut toujours faire dans le conventionnel.
Mais il n'est pas interdit de faire plus original.
____ Que sera cette année?
A moins de lire dans les étoiles ou dans une boule de cristal, on le saura le 31/12/2015...
Une bonne nouvelle déjà, avant de commencer: tous les sans-abri pourront être hébergés. La preuve par la Savoie...
___ Certains esquissent les pires scénarii:
-Un effondrement keynésien?
-Une paralysie économique?
-Un tournant pas très rassurant?
Ou alors un nuage de sauterelles ou une pluie de grenouilles...
_____Si l'horizon n'est pas bien dégagé, pour utiliser un euphémisme, on peut relativiser le catastrophisme à la mode.
Les Cassandre peuvent parfois se tromper. Mais un accident est vite arrivé...

Qui vivra verra...♪♫♪♫

V'là 2015!

Partager cet article

Repost 0

Marre d'être gentil!

Publié le par Jean Etienne

Marre d'être gentil!
Merdum! J'ai loupé la journée de la gentillesse!

Ça eût bien commencé. Mais je me suis réveillé de fort mauvaise humeur.
La sonnerie du téléphone a interrompu brutalement un rêve qui m'avait plongé dans une atmosphère de béatitude érotico-surréaliste que j'aurais bien prolongé un peu.. Sur un petit nuage, j'étais l'objet de toutes les attentions, de toutes les gentillesses. Heu-reux!
Un réveil frustrant. Allo!! Une voix féminine enjôleuse, émergeant du brouhaha d'un centre d'appel sans doute marocain, m'annonce avec gentillesse que je suis l'heureux zélu d'un concours truc ou machin...à condition que...
Mais comment connaît-elle mon nom, cette c****? Marre de cette gentillesse commerciale! Je l'ai envoyée ch*** paître.
J'étais d'emblée mal disposé à être gentil.
Ce fut pour la journée entière. Je décidai d'être méchant.
Je crois que mon épouse s'en est rendu compte. Elle garda prudemment ses distances. Y'a des fois où elle me comprend.
Après un petit déjeuner morose, sonna un Xème vendeur de calendrier, qui, sourire au
lèvres, vanta les besoins du Club de foot local. Je l'ai footu à la porte. Il est reparti moins gentil. gentil. N'avait qu'à aller sonner chez Ribery! C'est pas écrit Takasoné sur ma porte et puis j'ai déjà trois calendriers. Priorité à la Poste et aux service de nettoiement, sinon ils seront moins gentils à mon égard. Pour les pompiers, je fus gentil, j'ai pensé à leur bal de fin d'année. Si y'a l'feu, faut pas les appeler ce jour-là.
Je fus ensuite très contrarié. J'avais prévu une sortie à vélo et la pluie s'est mise à tomber. Mais où a été formée la trop gentille météorologue météogirl qui, tout sourire, m'annonçait hier soir une amélioration pour aujourd'hui? . P***** de temps!

Dépité, j'ai ouvert la télé. J'ai survolé distraitement la pub où de gentils promoteurs annoncent avec gourmandise plaisir et bonheur à portée de petite bourse raplapla. Ces c*** qui nous prennent pour des gogos! Pas besoin d'un robot-aspirateur. Je le fais très bien. Je n'aspire à rien d'autre.
Le soir je tombe sur qui vous savez, en tournée présidentielle je ne sais où. Il annonce, tout sourire, d'un ton de notaire de province satisfait, pour qui la finance n'est plus l'ennemie, que la crise est finie et que patience et rigueur sortiront notre pays d'une mauvaise passe passagère. Fout****!
Il n'en fallait pas plus pour gâcher la fin de soirée et me mettre un peu plus en fureur.
J'ai pris un lexomil (remboursé par la Sécu), lu quelques pages de Mme de Sévigné et de la comtesse de Ségur et regardé une vidéo de mon petit-fils qui traînait sur la table.
J'ai trouvé ça trop c**, alors que je me suis repassé un vieux film de Jean Yanne, avant de m'endormir tardivement et énervé. Une journée de m****...
_________Pourtant, ils l'avaient bien dit dans le poste: c'est la journée de la gentillesse, na na nère...Tout le monde doit faire un effort, dans notre société où la méchanceté paie trop souvent, où la gentillesse est considérée comme une faiblesse. Il faut lubrifier des rapports humains devenus trop tendus, trop rugueux, trop agressifs. La gentillesse serait le supplément d'âme là où elle manque cruellement, qu'il disaient...gnan, gnan..
J'ai remarqué que le Premier Sinistre Ministre et Mélenchon grognon n'ont pas suivi la consigne. Pas plus que moi, d'ailleurs. Ils auraient besoin d'un coach.
Etre gentil au moins un jour, sans être c** pour autant, comme pour la journée de la femme, qui mérite bien 24 heures de gentillesse, ce doit être possible...
Pour faire comme les Japonais, qui ont inventé le Le Small Kindness Movement, comme ils ont mis au point aujourd'hui des robot(e)s-assitant(e)s, qui peuvent vous sourire sur commande toute la journée, avec une gentillesse sans ombre ni arrière-pensée.
L'année prochaine, promis, je ferai un effort.
Sauf si le téléphone...

Marre d'être gentil!

Partager cet article

Repost 0

Pantalon: problème politique

Publié le par Jean Etienne

Pantalon: problème politique
Conquête d'une liberté

____________________Le pantalon est aujourd'hui la pièce de vêtement la mieux partagée, une des des plus banales en apparence, mais qui a déjà une longue histoire.
Ce n'est pas seulement un élément d'habillement, mais un objet culturel, un marqueur social, expression d'un clivage ancien entre hommes et femmes.
Un symbole de pouvoir masculin auquel la femme a eu des difficultés à accéder partiellement.
Il n'est pas si loin le temps où il était interdit dans les églises ou à l'Assemblée nationale pour le sexe dit faible. Ils restent encore bien présents les préjugés selon lesquels la robe ou la jupe seraient naturellement féminines, le pantalon représentant comme une usurpation de pouvoir, une transgression, une inversion dans l'ordre des choses, parfois une revendication indécente.
_______Le pantalon est sans doute lié au début à la domestication et donc à la pratique du cheval, il devint courant pour les hommes au début du 19°s comme tenue urbaine.
" Le port du pantalon était d’usage chez les peuples cavaliers nomades telles que les Scythes iranienset leAchémides . Les Celtes et les Romains adoptèrent cette tenue appelée communément braies. Les Perses, quant à eux, portaient sous leur robe un pantalon, signe de leur rang social élevé.
En Chine antique, le pantalon n’était porté que par la cavalerie. D’après la tradition, il a été introduit par le roi Wu de Zhao en 375 av. JC, copiant la coutume de cavaliers turco-mongols de la frontière nordique de la Chine.
Le pantalon a été introduit en Europe occidentale à plusieurs reprises au cours de l’Histoire, notamment par les Hongrois et les Turcottomans, mais il est devenu courant seulement à partir du XVIe siècle", si l'on en croit Wiki
_________Il a fallu du temps pour que le pantalon pour femmes soit accepté socialement, que son port devienne légal.
En 1830, il leur faut encore une autorisation préfectorale pour l'adopter
"Deux circulaires de 1892 et 1909 autorisent le port féminin du pantalon... si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d'un cheval !
En fin d'année 2003, le député UMP de l'Indre Jean-Yves Hugon a demandé au gouvernement français, par le biais d'une lettre envoyée à la ministre déléguée à la Parité et l'Egalité professionnelle, Nicole Ameline, de revenir sur cette loi datant du début du XIXe siècle qui interdit toujours aux femmes le port du pant
alon.
En 2004, à l'occasion du bicentenaire de l'écrivain George Sand, "qui avait dû se soumettre à cette autorisation pour porter le pantalon auprès de la Préfecture de l'Indre", le député suggère "de mettre en conformité notre droit avec une pratique incontestée et incontestable des femmes"....
_____Il est intéressant de suivre l'histoire politique du pantalon

Dans son livre, Catherine Bard " montre.., avec un grand luxe de sources, que l'interdit, au XIXe siècle, doit se comprendre et s'inscrire dans une prohibition plus générale du travestissement. La femme qui s'habille en homme, c'est un trouble à l'ordre public, mais un homme qui s'habille en femme, ce n'est pas plus supportable. On découvre encore que la lutte pour le "droit au pantalon" pour tous n'a pas toujours fait l'unanimité dans les rangs des militantes féministes. Nombreuses sont celles qui redouteront de voir leur combat pour l'égalité des droits compliqué par les manières provocantes des "garçonnes" sans parler même des audaces des sulfureuses lesbiennes. Féminisme et féminité, droits égaux dans la différenciation des sexes, accès au symbole de l'autorité masculine ou simplement droit au confort d'un vêtement pratique, la conquête du pantalon par les femmes aura posé assez de problèmes pour que son histoire ne se résume pas à un manifeste de "Chiennes de garde".
En outre, que la revendication actuelle puisse exiger le droit de ne pas porter le pantalon et qu'il faille oser des "journées de la jupe" devrait nous vacciner contre les facilités d'un féminisme sommaire.
__________Est-ce la fin de l'apartheid vestimentaire, avec la tendance à l'égalisation des conditions et à l'homogénéisation des pratiques vestimentaires?
____________________

**** "...Mais, quelques jours plus tard, volte-face, Jeanne revient sur son abjuration et reprend ses habits d’homme, une manifestation d’insoumission intolérable aux yeux de l’Eglise.

Selon un témoin, elle aurait décidé de reprendre ses vêtements d’homme parce qu’elle a été malmenée dans la prison, un lord anglais tentant même de la violer.

Mais ce n’est pas la réponse qu’elle donne à Cauchon et à ceux qui l’interrogent le 28 mai. Elle déclare qu’elle a pris cet habit parce qu’elle se trouve parmi des hommes. Elle l’a fait « de sa volonté, sans nulle contrainte ». Elle indique même qu’elle « aime mieux l’habit d’homme que celui de femme ».

Les juges peuvent enfin s’appuyer sur un texte pour condamner Jeanne. Porter des habits d’homme est en effet, sauf cas de nécessité, interdit par le Deutéronome 22-5.

« Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu. »

______-Le jeans, de Lévi Strauss à Calvin Klein (1)

Partager cet article

Repost 0

En bref

Publié le par Jean Etienne

En bref

* Allemagne: pour un euro de plus par heure

* Rothschild n'est pas avare avec ses amis, ce banquier qui disait: "Permettez-moi d’émettre et de contrôler les ressources monétaires d’un pays et je me moque de celui qui écrit ses lois"

* Question brûlante

* Les cochons!

* L'espagnol qui veut changer la France. Hombre!

* Autoroutes: on pouvait le prévoir

* Incredible! my Frend Mosco écrit à Mister Sapin...in english!

_______Globish is beautiful.

* L' aide alimentaire aux States: ça marche

* Diaboliser Zemmour? Ce brave garçon qui ne dit pas que des bêtises, hélas...

* Ennemi de paille pour durcir le contrôle d'Internet

* Pas de femmes au volant! Va falloir encore attendre...

* Puisqu'il le dit...

Partager cet article

Repost 0

Le vélo ira loin...

Publié le par Jean Etienne

Le vélo ira loin...
Qui veut voyager sain...

Réveillez le cycliste qui dort en vous!
A quoi sert la voiture en ville?
Le culte de la vitesse y est battu en brèc
he.
Dans l'espace urbain, avec le vélo, tout devient plus simple, plus économique, plus sain et plus rapide. Loin du Tour, du vélo-business.
Le meilleur carburant, c'est nous!

_______ Quand une petite reine parle d'elle-même, elle évoque aussi une expérience intime. Comme dit Paul Fournel,
"Tant que je pédale, je suis en équilibre, tant que je pédale, je tourne rond... »... exprimant une rare symbiose entre la machine et l’homme, une machine que l’homme domine et mène à son rythme, sans souci de performance.
____ Le vélo, après son étonnant succès populaire entre les deux guerres, tombé en désuétude avec la montée du règne de la bagnole-reine, n'est pas qu'un moyen de déplacement pour aller d'un point à un autre, il peut être aussi un élément de vie privée, au coeur et en dehors de la cité, une petite partie de soi-même, mobilisant l'énergie motrice du sujet, plus proche des choses, de la nature, des autres...
__Il n'est pas seulement bon pour la santé, il est aussi bon à tout faire.
Les bienfaits du vélo sont connus.
Une personne qui se met au vélo reprend en main sa santé.
________Bon pour les jambes, bon pour la tête et le sytème neuro-sensoriel, la forme en général.
La France est en retard pour le vélo urbain: 5 vélos pour 100 habitants en France, derrière la Hollande et l'Allemagne, et des vélos restant souvent au garage, pour des usages peu réguliers. A part La Rochelle, pionnière en la matière, et Strasbourg, rares sont les villes adaptées à la circulation cycliste facile et apaisée. Malgré les bonnes intentions, souvent exprimées, mais peu suivies d'effets,
____Un plan national ne suffit pas, mais nécessite des conditions, générales et locales.
______________On peut estimer qu'on va assister, par nécessité, à un retour de la bicyclette. Plus que le vélo-loisir occasionnel.
F.Héran, en historien et sociologue, fait une intéressante histoire des politiques de déplacemnts urbains en Europe de 1817 à...2050.
___ Une réinvention du vélo en ville est possible et urgente, engageant un effet d'entraînement et un cercle vertueux.
_La vélorution générale est à nos portes
Il ne suffit pas d'en parler...
_____ Le 21° siècle sera cycliste ou ne sera pas...

Le vélo ira loin...

Partager cet article

Repost 0

(Sans) horizons et coups de blues

Publié le par Jean Etienne

(Sans) horizons et coups de blues
Mauvais(e) humeur humour du jour

Pas le moral! Je crois que je vais changer l'intitulé de mon blog.
___ Pas parce que je suis un fan de jazz, même si je suis souvent sur Jazz radio. Une petite note bleue ou noire qui traîne dans la tête...
_ Mais c'est la France sans horizon qui me donne le blues. Je dirais même plus....
Ah! mon Dieu qu'c'est embêtant... ♪♫
Y'a Hollande qui s'débande
Y'a Merkel qui s'en mèle
Y'a l'Europe qui grelotte...
_____ Ça va pas. C'est comme si je participais par contagion à l'abattement élyséen et au désarroi de certains ministres.
____Pourtant, rue du Fg St Honoré, ce n'est pas encore la désespérance: « Quand ça va bien, on devrait se rappeler que ça ne va pas durer ! Et quand ça va mal, on peut penser que ça pourrait aller plus mal... ou que ça ne va pas durer », dit le Locataire du Palais, là-bas.
Donc, jusqu'ici tout va bien!
Pouvou què ça doure...
There is no alternativ
e? comme disait Maggie et d'autres depuis trente ans...
« Il n'y a pas d'alternative au plan de rigueur », François Mitterrand, 1983
« Il n'y a pas d'alternative aux privatisations », Jacques Chirac
« Il n'y a pas d'alternative à la guerre du Golfe », George Bush
« Il n'y a pas d'alternative à l'allongement de l'âge de la retraite », Nicolas Sarkozy, etc...
Vraiment?
__
__Le capitaine aurait-il perdu les pédales du pédalo? ou le cap ?
Et pourtant, sans GPS, il revendique le sérieux budgétaire.
Allez comprendre...
Si l'Etat est impuissant, ou pourrait peut-être se demander pourquoi...
____Heureusement que le Président est populaire...en Israël
__ Des esprits chagrins annoncent l'orage pour demain. Mais un orage, ça peut passer à côté ou ne pas se produire du tout. La météo politique est incertaine. Le pire n'est jamais sûr. Heureusement qu'un économiste américain (oui!)vient mettre un peu de beurre nobelisé dans nos épinards fanés.
Donc, soyons cheese, pour éviter les cauchemars .
___ Mais il se peut que nous vienne un homme...comme disait le grand Jacques.

Partager cet article

Repost 0

Faut pas rigoler

Publié le par Jean Etienne

Faut pas rigoler
Réguler ou rigoler?

Je régule, tu régules...ils ne gulent pas!

Ou si peu. _______Ils nous font rigoler. Enfin, si on peut dire...
___Malgré les promesses, les tergiversations, les reports, les textes flous et unilatéraux.
Toujours promise, jamais réalisée, la régulation, depuis Genève, est surtout dans les discours, pas vraiment dans les faits.
En fait, rien
n'est réglé.
C'est même reparti comme avant.. ________"... G8, G20, FSB : les banquiers spéculateurs, les bonus pousse-au-crime, c’est fini ! On va re-réglementer : Bâle III, CRD IV, Barnier et ses 41 directives et règlements, Dodd-Franck aux États-Unis.
Dodd-Franck, justement, et sa section 619, dite règle Volcker : les banquiers ne doivent pas spéculer pour eux-mêmes. Enfin une règle claire, simple, propre à éviter les dérives qui ont mené à la crise !
Mais alors, quel est ce titre des Échos le 17 octobre 2014 : “Le trading redémarre sur les chapeaux de roues à Wall Street” ? Les spéculateurs sans doute, mais pas les banques, quand même ? Ah, mais si : “La hausse atteint même 32 % chez Goldman Sachs. La hausse est également de 19 % chez Morgan Stanley, et de 11 % chez Bank of America...”.
_Des tests truqués. Des mesures aussi efficaces qu'un pistolets à bouchon.
_______Tout continue à aller vers le pire dans le pire des mondes financiers possibles, légèrement amendé à la marge.
Les Européens, si vertueux, ne montrent pas l'exemple
Pour la France, on dérégule, on torpille...
___Adieu! la modeste taxe Tobin, par exemple. Le verrou de Bercy a bien fonctionné.
Le lobbying bancaire e
st puissant.
Le pays de Mr Junker donne l'exemple.
Et pourtant, il y a urgence à réguler. (*)
Pas seulement for
mellement.
"...Les différents textes adoptés par chaque régulateur réduisent considérablement les risques, mais les régulateurs, précisément, auront-ils le courage de faire face aux puissants lobbyistes qui feront tout pour réduire à minima les réformes du système bancaire afin de protéger leurs activités les plus rentables ? "
____Bonjour la spéculation, le casino et les bulles!
C'est reparti comme avant.
Les marchés ont toujours raison, selon la bonne parole de Hayek et ses prophètes, A. Greenspan, B Bern
anke, etc...
_Les mêmes causes produisant les mêmes effets....
____
(*) ____Comme le dit M.Naulot, ex-banquier: "...Face à l’hypertrophie financière, les changements seraient donc insignifiants ?
Je ne dis pas cela. Mais prenez le trading à haute fréquence. Il était marginal avant la crise, il représente aujourd’hui 50% des transactions sur les marchés actions aux Etats-Unis et en Europe. Quelle est l’utilité sociale de ces opérations faites par des robots en une nanoseconde ? Faut-il rappeler que 12% des hedge funds britanniques ont un effet de levier supérieur à 50 ?
C’est-à-dire ?
C’est simple, ces fonds ont des positions sur les marchés qui représentent 50 fois les montants qu’ils gèrent. Ces effets de levier peuvent se révéler des bombes à retardement.
Où sont les risques ?
Nous avons vu que la sphère financière n’en finissait pas de grossir. Par ailleurs, nous vivons un moment de crise où les Banques centrales tentent le tout pour le tout. Dans l’espoir de faire repartir la croissance, elles ne cessent de créer de la monnaie. Or, cette liquidité en abondance se déverse en grande partie dans la sphère financière. Et ce au risque d’alimenter la spéculation et de participer à la formation de bulles qui peuvent éclater à tout moment. Nous serions alors désarmés. Certes, en 2009, les Etats ont tenté d’endiguer la crise en actionnant les budgets publics. Mais cet outil est devenu inutilisable. Les dettes publiques ont explosé sous l’effet de la crise de 2008. Quant à la politique monétaire, nous n’avons plus aucune marge de manœuvres puisque les taux sont à zéro. D’où l’urgence à réguler la sphère financière..."
____Ils disaient: "Il faut des contrôles. La survenue de la crise tient principalement à la suppression des règles. » [Claude Bébéar, L’argus de l’assurance, 11/2009]...Baverez, Ford, De Gaulle...et les autres.

Faut pas rigoler

Partager cet article

Repost 0

Nez: en avoir ou pas

Publié le par Jean Etienne

Nez: en avoir ou pas
L'odorat est un sens mal aimé, mal connu, mais aux pouvoirs insoupçonnés.

Le nez, métaphore aux aspects multiples. Le nez, oui, mais un nez zen.
__Je vais mettre mon NEZ dans un sujet rarement évoqué, parfois jugé peu convenable ou peu digne d'intérêt: une anthropologie de l'odorat, le sens généralement le moins valorisé, le plus profond,le plus mystérieux, longtemps le plus associé à l'animalité.
____________
_Ce sens subtil peut-être plus ou moins éduqué (les parfums, les vins...), son intensité et sa sélectivité varient selon les périodes historiques et les cultures, le conditionnement.
____Des goût et des odeurs à travers l'histoire et les cultures: un fascinant objet d'étude...
La notion de "mauvaises odeurs" est une construction sociale, qui s'inscrit dans les transformations des moeurs et des pratiques.
L'hygiénisme s'imposera au 19° siécle. Ses excès et ses dérives (parfois morales) à notre époque, avec la chasse obsessionnelle aux "mauvaises petites odeurs", même les plus tolérables autrefois. Les paysans d'antan "sentaient la vache", mais ne le remarquaient pas...Avec le développement de la ville, tout change. Quoique dans certains quartiers de Dakar, le nez occidental est un peu à la peine.
L'abondance des déodorants ne nous coupent-ils pas d'une partie concrète de notre existence? Ne serions-nous pas devenus, par l'effet d'un conditionnement marchand, des handicapés du pif?...
"L'abaissement de la tolérance vis-à-vis des mauvaises odeurs joint à l'émergence de l'hygiène corporelle et à la mode des parfums délicats constituent des faits historiques se situant dans les années 1750. Tout à coup, il y a des lieux où l'imprégnation est devenue extrême, la puanteur soudainement insoutenable, la menace imminente. Les années passant, des voix s'élèvent pour constater que cet abandon, ces spectacles de boues, d'égouts à ciel ouvert, d'ordures déposées au pied des murs nuisent à la renommée de la cité. Mieux encore que les textes des scientifiques, les récits des voyageurs « délicats » expriment cette différence nouvellement apparue..."
L'étude des parfums à Versailles aux XVIIe et XVIIIe siècles nous en dit long sur la médecine et les fantasmes d'une époque encore proche de la nôtre...
_________________-L'odeur peut être enivrante, attractive, mobilisant les fibres les plus profondes de l'individu, érotique parfois (fabuleux marché pour les parfumeurs!), ou désagréable, répulsive, quand elle est associée à la mort, à la charogne. L'odeur des "cocottes" attirait ou éloignait: l'odeur et la morale se mariaient intimement. Dis-moi ce que tu sens, je te dirai...
Une rose respirée peut changer l'humeur et le rapport affectif à la nature. L'odeur d'un cadavre, plonger l'individu dans une sorte d' effondrement psychologique. L'un fuira les odeurs d'hôpital, l'autre sera attiré par l'odeur si particulière du jeune chiot. Extrêmes variations subjectives de l'odorat et de ses affinités...
La puissance et le développement de l'odorat plongent leurs racines dans la toute première enfance: les premières odeurs, celles du corps de la mère, reconnue à distance, alors qu'il ne voit pas encore, celles du lait nourricier...celle des excréments, neutres ou attirants au début pour le bébé, attraction narcissique refoulée sous l'effet de l'éducation _stade anal_ (qui s'obstine à appeler "caca", tout ce qui "sent mauvais", mais aussi tout ce que les conventions réprouvent)
-On comprend que la psychanalyse se soit intéressée à cet aspect , parfois toujours en éveil, hyperdéveloppé dans certains cas, parfois dormant, anormalement réduit, pour des raisons obscures. Le roman (et le film) de Süskind nous donne une idée vertigineuse des contrastes et des capacités d'un pouvoir olfactif hors du commun, où Grasse est un des acteurs...
_________________Pour approfondir, on peut mettre son nez ici...

Nez: en avoir ou pas

Partager cet article

Repost 0

Black is black

Publié le par Jean Etienne

Black is black

Black is (not) beautiful
En entrant dans la salle, la voix de Johnny nous saisit.
Pourtant, on avait l'habitude. Paul, le propriétaire du bar-tabac Le Black and White, en était resté à son amour de jeunesse et repassait en boucle le CD, parfois la journée entière :
Noir, c'est noir...Y a-t-il un espoir ?...
Après une journée de travail entre copains de chantier, on a commandé des bières. Des blanches, comme d'habitude.
Dopée par la victoire de la veille, la discussion démarra comme presque toujours sur les grandeurs et décadences des Bleus.

__Maurice lance, comme pour expliquer les déconfitures passées :
Il y a trop de noirs dans l'équipe de France...Pourtant je n'ai rien contre les noirs, j'ai même un ami Martiniquais. Il m'accueille quand je vais là-bas.. Un rhum ! j'te dis pas
____ Trop de noirs ? surtout quand on perd ! lui rétorque Raymond
____ Bernard, narquois, lui rappelle Muriel Robin :
"j’en parlais encore à midi avec ton père, et je lui disais :
« Chéri, y a beaucoup trop de blancs dans la famille... ». Des blancs, toujours des blancs, moi, j’en ai marre
..."
_____ Pourtant y a un problème avec les noirs, rétorque Jean-Louis : Ils y vont fort avec Taubira-banania, d'accord, mais le noir n'est tout de même pas une couleur terrible. Mais il n'y a pas de racisme en France. Peut-être en Italie, oui...
On n'est pas des sauvages !
Mais on a bien le droit d'avoir des opinions, de se poser la question : comment peut-on être noir ? Ça étonne quand même.
Les asiatiques, c'est pas pareil, ils nous ressemblent tant et ils sont civilisés

_____Là-dessus, pour éviter l'enlisement, et pour en finir avant de se retrouver pour le petit noir du lendemain matin, je risquai cette double question pour nos champions :Qui a dit ! "On ne peut se mettre dans l'esprit que Dieu, qui est un être très sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir." ?

Et qui a répondu plus tard ?
« Imaginez un seul instant que Dieu soit noir ; comment pourrions-nous répondre, une fois arrivés là-haut, en ayant traité toute notre vie les Noirs comme des êtres inférieurs ? »

________On sentit comme un silence un peu pesant tomber dans la salle , tandis que Johnny, indifférent, continuait : Noir, c'est noir...♪♫♪

Partager cet article

Repost 0

En rire ou en pleurer

Publié le par Jean Etienne

En rire ou en pleurer

__Chômage: un certain temps...
Comme le fût du canon...
La courbe du chômage, ça va, ça vient...
__Saloperie de courbe qui n'en fait qu'à sa tête!...
Inversion ou diversion?
__________________________

__Bien jacter, mais comment?
Se mettre au SMS ne suffit pas.
S'il manque des bases, un vrai bagage.
Un ascenseur pour la culture l'inculture.
______________________

__Ikea: cas en kit
Dans la série on n'arrête pas le progrès...
Un modèle à démonter...
...à construire et à déconstruire;
____________________________

__Dindons de la farce

Ridicule: on dégraisse gracie des dindes à la Maison Blanche.
Mais pas des condamnés...
_______________

__Chapeau la retraite!
La retraite, ça décoiffe! Enfin, pas pour tous.
Certains renoncent. Par solidarité, disent-ils...Tartufferie.
Mais pas en Suisse, faut pas déconner...

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>