Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Juste en passant...

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Juste en passant...
(C'était hier)

*1)__Tout doit disparaître!
_______Presque un an déjà: la pression s'accentuait dans la grande braderie grecque...après les installations olympiques et un aéroport à Athènes, après Le Pirée,

_Une purge mortelle est à l'oeuvre
Certains remèdes peuvent être fatals, avec le risque des extrêmes

*2)__La restructuration de la géographie politique est en marche, mais pas les fondamentaux

__________" L’acharnement obstiné avec lequel est poursuivie la stratégie de désendettement actuelle est générateur de nouveaux épisodes de crise, résultat d’égoïsmes nationaux inconséquents ou de la réaffirmation d’un « libéralisme » doctrinaire aveugle. la défense des acquis n’est pas seulement l’apanage des syndicats conservateurs ! Un concert de voix international se fait pourtant entendre pour réclamer son assouplissement ainsi que la mise en œuvre d’une politique de croissance, mais il n’est pas audible, ses choristes incapables de formuler une stratégie de rechange, tout juste des aménagements. La dynamique destructrice de la crise, avec ses lourds effets sociaux et désormais politiques, reste à l’œuvre..."

*3)__L'Ordolibéralisme en question en Europe

.....comme en Allemagne

Un modèle contesté
Rompre avec l’ordolibéralisme

*4)__Murdoch, patron du journalisme-business et ami compromis des puissants: échanges de bons procédés.

* 5)__Le service public déraille

______La bataille du rail continue

* 6)__Planète à vendre: razzias du XXI° siècle

* 7)__Marine, telle quelle
_______"... La question n’est pas de savoir si Marine Le Pen a raison d’aborder certains thèmes. Aucun thème, en effet, ne doit être négligé, dégageât-il de sales relents. La question est de savoir pourquoi aucun de ses challengers d’hier et d’aujourd’hui ne prend la peine de réfuter froidement, point par point, les présupposés sur lesquels la phraséologie frontiste s’est construite..."

*8)__Cumul emploi-retraite: La réforme de Sarkozy qui a coûté plusieurs milliards d'euros aux caisses de retraites

*9)__Un fait divers, une loi

*10)__La course présidentielle est-elle un sport?
__________N'est pas un athlète de haut niveau qui veut
La dernière étape est rude
Pour F.Pinault, IL perd les pédales. Alors...
Poulidor, peut-être...

______________________

Partager cet article

Repost 0

Impôts: horrible spoliation

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Impôts: horrible spoliation

Panique dans l'Ouest parisien

(C'était hier)

____________Le candidat_Hollande sème la terreur.
____ Les beaux quartiers sont en émoi. La pénurie menace...
"...Des réflexes de temps de guerre refont surface. A la Madeleine, de longues files d’attente étaient ainsi constatées dans l’après-midi devant chez Ladurée, Hédiard et Fauchon, qui affichaient en vitrine des annonces de rupture de stock sur plusieurs produits de première nécessité. « Les filières d’approvisionnement en caviar pourraient être interrompues », s’inquiète Anne-Cécile, poussant devant elle sa poussette à quadruplés, tandis que pour Enguerrand, foulard Louis Vuitton noué à la Rambo autour du front, « on se demande combien de temps on pourra encore sortir librement, peut-être les hollandistes vont-ils nous imposer le port d’un signe distinctif ! ». Le jeune homme complète immédiatement : « mais on ne se laissera pas faire ! », en agitant un club de golf d’un air menaçant. Il a passé toute la matinée avec quelques amis à ériger une barricade de meubles Louis XVI pour bloquer l’entrée de sa rue dans le 16ème arrondissement de Paris, fortification de fortune sur laquelle il s’apprête à monter la garde « toute la nuit ». Pour Marie-Xavière, présidente de l’association des riverains d’une villa (NDLR : quartier privatisé) de la banlieue ouest, « la question de l’exode va bientôt être posée », pour devancer ce qu’elle appelle un « viol fiscal ». Ses voisins, selon elle, n’ont plus rien à perdre et sont prêts à utiliser leurs « domestiques philippins » comme « bouclier humain » contre les agents du Fisc. « Tout est prêt pour une extraction d’urgence », affirme-t-elle en dévoilant les plans de l’héliport dont la construction vient d’être votée en conseil de copropriété. Des camps de réfugiés du Rotary Club seraient prêts à être ouverts à la frontière luxembourgeoise pour accueillir les premiers rescapés de « l’enfer de l’imposition » socialiste..." (Variae)
___________Hollande serait-il allé trop loin?...
On se calme!...La soupe populaire n'est pas encore d'actualité à St Cloud ou Ville d'Avray.
Loin d'être révolutionnaire, c'est plutôt pour l'instant une réforme canada dry
Il s'agit seulement de "remettre de la justice dans un système fiscal qui est devenu au fil des ans très fortement dégressif pour les plus hauts revenus, comme l’ont établi les travaux de Thomas Piketty (Lire Le Petit Livre rouge de la révolution fiscale.) _A l’époque, François Hollande avait dit son accord avec ce projet très ambitieux. Lors d’un face-à-face en vidéo sur Mediapart avec Thomas Piketty..., tout juste avait-il recommandé que les taux d’imposition du nouvel impôt fusionné ne soient pas trop élevés, pour ne pas pousser à l’exil fiscal les plus hauts revenus.."
__Les millionnaires ne paieront pas 75% d'impôts, qu'on se rassure dans les ghettos d'Auteuil-Passy. Quelque dix mille personnes seulement sont concernées. Pas de quoi paniquer à la Villa Montmorency.
Et puis, les cadeaux fiscaux ont été nombreux ces cinq dernières années. Les plus fortunés ont plutôt échappé largement à l'impôt
Les excellents Français qui préfèrent l'exil, selon le Figaro, devraient retrouver un peu de bon sens et de civisme. Mais connaissent-ils encore ces valeur, prônées par le locataire de l'Elysée?...On sait que le pays des Helvètes présentent certains attraits pour les allergiques au fisc. Pas seulement pour le ski...
___Il fut un temps où Roosevelt ne ménageait pas les riches en temps de crise. Ses mesures confiscatoires lui ont succédé un certain temps.
Naguère Warren Buffet et d'autres grosses fortunes américaines revendiquaient plus d'impôts, comme un juste retour de choses, un acte de décence. _Une étourderie passagère ou un coup de pub?.._
L'impôt, dans son principe, représente tout simplement une exigence de solidarité à la mesure des moyens de chacun.
Même en payant beaucoup (à nos yeux), il restera encore énormément à Bernard Arnaud ou à Vincent Bolloré pour mener grand train...
___Il est temps de réhabiliter l'impôt en changeant la donne et non seulement en faisant de la tactique électorale
Hollande aura-t-il l'audace de Piketty en la matière?
Le débat commence à peine à gauche.

________________________________.

Partager cet article

Repost 0

Sondages: quelle confiance?

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Sondages: quelle confiance?

Quelques questions d'un sondé naïf

______Comme la grippe avec le redoux, la sondagite est de retour avec le printemps électoral
A chaque élection d'importance, la question revient inévitablement:
Pourquoi les sondages?
__Malgré le scepticisme affiché, les précautions d'usages ("ce ne sont que des sondages"...?), ils sont presque toujours jugés plus importants qu'ils ne sont, même parfois par ceux qui les contestent, quand ils les favorisent. La sondomanie française est devenue un sport national et une drogue.
_____Paradoxalement, "la majorité des partis indique faire l’usage de ces outils alors même que les responsables politiques en condamnent fréquemment le principe. Il semble donc paradoxal que l’on assiste à la fois à un développement de l’usage de ces instruments et à une mise en accusation de leurs conséquences pour le fonctionnement de la démocratie"
Il y a toujours les pour et les contre et le débat s'arrête souvent à ce constat.
__Mais la fiabilité de ce type d'exercice peut être contestée:
Quelle valeur démocratique faut-il lui accorder dans le jeu préélectoral, est-ce un exercice futile, voire pernicieux?
__Il débouche parfois sur des usages frauduleux, manipulatoires:
" Bien qu’elles ne soient pas nouvelles, les études d’opinion ont connu sous le mandat de Nicolas Sarkozy une exposition tout-à-fait particulière. L’Elysée s’est retrouvé au cœur d’une polémique concernant l’utilisation et l’achat des sondages. Un individu est particulièrement visé dans cette affaire : Patrick Buisson, conseiller politique du chef de l’Etat, ancien journaliste d’extrême-droite à Minute et gérant de Publifact, société de conseil stratégique et de fourniture de sondages. Plusieurs casquettes qui posent quelques questions. Si les sommets de la hiérarchie exécutive sont visés dans cette affaire de " l’OpinionGate ", comme la nomme Alain Garrigou, d’autres évènements liés aux enquêtes d’opinion ont provoqué l’indignation. C’est le cas emblématique de l’enquête produite par l’institut Harris Interactive paru dans Le Parisien dans l’édition du 5 et 6 mars 2011. Cette étude a publié des résultats dans lesquels Marine Le Pen (candidate du FN) été en tête au premier tour de l’élection présidentielle. Cet épisode, comme l’affaire des sondages de l’Elysée a fait beaucoup couler d’encre, notamment lorsqu’on a découvert que les sondés ont été rémunérés pour leur participation. Les méthodes des sondages et leurs usages ont à nouveau été pointés du doigt."
Par exemple, ceux qui instrumentalisèrent la peur du FN
___Plus les sondages se trompent, plus les Français sont sondés
Alain Garrigou, , l'iconoclaste, a la position la plus radicale dans la remise en cause des sondages, surtout dans l'Observatoire des sondages
___Il y a beaucoup de suppositions dans un sondage, qui sont rarement explicitées
L'ivresse des sondages satisfait l'addiction des politiciens, soucieux de leur image
__Les sondeurs décident souvent des candidats qu'ils introduisent dans leurs sondages
Et si on se passait des sondages, faiseurs d'opinion, jeux truqués, pour retrouver une certaine fraîcheur démocratique ?
___Faudra-t-il un jour interdire les sondages préélectoraux?
"Avant de s’interroger sur le fait de savoir si tel(le) candidat(e) a de bonnes chances d’être élu(e), il serait peut-être bon de savoir pour faire quoi. Et on peut même se demander s’il ne faudrait pas oublier totalement les sondages préélectoraux et les petits calculs plus ou moins cyniques et manipulateurs qu’ils encouragent afin d’en revenir plus classiquement à une logique inverse de celle qui tend à s’imposer aujourd’hui, à savoir que chaque parti construise d’abord un vrai projet de société en réunissant, pour l’élaborer, militants, experts, spécialistes et ensuite, mais seulement ensuite, voir qui peut, dans chaque parti, le défendre devant les citoyens avec quelques chances de succès..." (P.Campagne)__________________________
__Sondages interdits__Un sondage chasse l'autre__La production de la croyance politique

___________________

Partager cet article

Repost 0

Points du jour

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Points du jour
__ Malgré les nouvelles offensives de l'industrie agrochimique,

Les prises de conscience s'accélèrent, notamment dans le Sud-Ouest.

__ .Ils n'y a pas que les travailleurs immigrés qui ont un sort pas enviable en Arabie Saoudite
Il y a aussi des cadres expatriés pris au piège d'un système sans pitié.

__ Traité transatlantique
Manuel Valls: des progrès, mais encore un effort!
Il y a encore des batailles à mener.

__ On n'arrête pas le progrès... bientôt un algorithme à votre service à Pôle emploi
Faut-il s'en réjouir?
Le technopouvoir n'est pas toujours innocent..

__ Après le Brexit, le Texit?
Ce n'est pas un gag.
Une vieille histoire qui refait surface.
_________________

Partager cet article

Repost 0

Obscurs alliés

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Obscurs alliés
Stars du sol

__Revenir un instant au terre à terre...royaume de l'humble ver de terre.
__Que serions-nous sans lui?

_____Ils sont bien plus nombreux que nous, qui ne sommes que quelques milliards.
Ils creusent sans fin, en modifiant les sols physiquement et chimiquement.
__Obscurs travailleurs de la terre, ils sont aussi aussi indispensables à la vie que les innombrables microorganismes qui nous entourent ou qui nous habitent, que les fourmis travailleuses ou que les actives petites abeilles, que nous avons tendance par ignorance et absurde dédain anthropomorphique à classer dans le registre moralisant des sales bêtes, méprisées.
_Le premier, Darwin, en fin observateur, avait compris leur rôle fondamental:
"La charrue est une des inventions les plus anciennes et les plus préc ieuses de l'homme, mais longtemps avant qu'elle existât, le sol était de fait labouré par les vers de terre et il ne cessera jamais de l'être encore. Il est permis de douter qu'il y ait beaucoup d'autres animaux qui aient joué dans l'histoire du globe un rôle aussi important que ces créatures d'une organisation si inférieure." _Charles Darwin 1881_
Il "a été l'un des premiers a réhabiliter le ver de terre alors considéré comme nuisible à l'agriculture. Darwin avait observé que les vestiges archéologiques étaient souvent protégés par leur enfouissement assez rapide sous la terre produite à partir de la végétation mortes et par les organismes du sol. Il a contribué à faire connaitre l'importance des organismes fouisseurs tel que le ver de terre pour les sols.
Dans un ouvrage publié le 10 octobre 1881 et intitulé « "The formation of vegetable mould through the action of worms with observations on their habits" », traduit en Français en 1882. (son dernier livre scientifique, qui s'est vendu à 2000 exemplaires immédiatement, et en quelques mois à 3 500 exemplaires puis à 8500 exemplaires en moins de trois ans, soit plus rapidement et en plus grand nombre que son œuvre principale ,«L'origine des espèces»), il a traité de l'importance du travail de bioturbation des vers terre sur la genèse, l’érosion et la fertilité du sol..."
___Ces étonnants et indispensables animaux méritaient bien les éloges du fondateur de l'idée d'évolution, qui détrône l'homme de sa prétention d'être exceptionnel dans la nature et lui enlève son mépris des êtres dits inférieurs.
"Ces ingénieurs du sol modifient le sols via des processus physiques, chimiques et biologiques, tout comme les termites, les fourmis.... Peut être appelé ingénieur du sol tout organisme qui par son activité modifie son habitat dans un sens qui lui est « favorable » mais également favorable aux autres organismes inféodés à cet habitat (en l'occurrence les bactéries ou les champignons du sol, etc.)." (Wiki)
__Les agriculteurs avisés savent bien que ces modestes bestioles sont leurs charrues essentielles.
____Les bons jardiniers les entretiennent comme d'utiles alliés , qui font un travail invisible mais précieux.
"Les vers de terre sont parmi les plus célèbres habitants du sol. Ils représentent la première biomasse animale terrestre : une tonne par hectare en moyenne, et près de quatre fois plus dans une prairie normande, soit l'équivalent de 3 vaches par hectare ! (densité de 1 à 4 millions d'individus par hectare). Dans leur habitat, tous les vers ne remplissent pas les mêmes fonctions. Sur 150 espèces en France - environ 10000 estimées dans le monde - on en distingue 3 types :

  • les premiers - les épigés (petits) - agissent en surface, se nourrissent directement de matière organique et de végétaux en décomposition ;
  • les deuxièmes - les endogés (moyens) - creusent de profondes galeries et se nourrissent de terre mélangée à la matière organique ;
  • les troisièmes - les anéciques (gros) - cherchent leur nourriture à la surface du sol puis la distribuent en profondeur grâce aux galeries verticales qu'ils creusent.

En moyenne sur un hectare, 250000 vers de terre passent entre plusieurs centaines de tonnes de terre dans leur tube digestif par an (entre 300 et 600 tonnes) ..."
_L'agriculture intensive les décime, car le sol est une matière vivante
__Les labours profonds sont les ennemis des vers de terre, ils affectent la qualité des sols et accentuent l'érosion.

_______________________

Partager cet article

Repost 0

Etrangeté

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Etrangeté

Des hommes et un ballon
___ Mais qu'ont-ils donc à courir ainsi en tous sens après cette malheureuse balle en caoutchouc.
En la poussant du pied sans jamais s'en emparer?
___ Sous les clameurs de gens entassés et bariolés, scandant d'étranges slogans et entamant des chants vindicatifs et parfois des cris vengeurs.
___ Dans les tribunes, on peut utiliser ses mains, mais pas sur le gazon.Allez comprendre.
_ La logique de cette activité m'échappe, autant que la pelote Maya.
__Mais comment peut-on être persan fouteux?
Il y a vraiment ici en Europe et ailleurs des activités incompréhensibles.
__ Je ne suis pas le seul à le dire.
Et ils seraient payés pour faire ça, dit-on.
_Chez moi, en Amazonie, quand on court, c'est pour quelque chose.
__ Je me suis fait expliquer par mon hôte le spectacle vu dans la lucarne du salon.
J'ai fait des efforts, mais je n'ai pas encore tout compris...
___________________________

Partager cet article

Repost 0

MES: qu'est-ce que c'est?

Publié le par Jean-Etienne ZEN

MES: qu'est-ce que c'est?

De phases en phases...

MES: trois petites lettres, passées presque comme une lettre à la poste, dans la plus grande discrétion et l'indifférence, mais qui posent une montagne de questions.
Are we in a mess?
__Malgré l'optimisme de façade de NS: "« Je crois qu’on est en train de tourner la page de la crise financière » qui ravage la zone euro depuis deux ans, même « si nous ne sommes pas sortis de la crise économique ». Nicolas Sarkozy, pour son dernier Conseil européen avant les élections présidentielles veut y croire". Pour la chancelière, une "accalmie" seulement...
"Un très mauvais moment à passer...", pourrait dire un médecin à un malade dont le diagnostic est des plus pessimistes...
____________________Mais c'est quoi ce MES ?: un pare-feu contre les crises des dettes ou la fin d'une Europe sociale et démocratique ?
Aucun acteur de ce système n'est élu ou responsable devant le peuple ou le Parlement européen
_On y voit surtout un usine à gaz, incompréhensible pour les citoyens, dont peu comprennent tous les tenants et les aboutissants, qui ne fait pas l'unanimité en Europe, loin de là.
En France, Le PS se divise sur cette question
"Pour les élus du Front de gauche, et certains socialistes et écologistes français, ce MES revient surtout, sous couvert de bonnes intentions, à généraliser des politiques d'austérité qui ont conduit la Grèce au désastre. Le pays qui bénéficiera d'une aide devra en effet se soumettre à une batterie de conditions fixées par les administrateurs du MES."
__Une austérité renforcée, alors qu'on attendait un plan de croissance.
L'Europe persévère dans l'erreur, pense JP Chevénement, par ce dispositif ratifié par des parlementaires sous pression et mal informés
Un énorme bourde historique, qui nous éloigne d'une Europe solidaire, symptôme d'une Europe, malade de l’austérité, préparant une purge sociale, qui va ajouter la crise à la crise, une une usine à dettes .
__La dictature des banquiers se poursuit sous d'autres formes _" En moins de trois mois, le monde bancaire a récolté plus de 1 000 milliards d’euros de facilités financières. Un troisième plan est déjà envisagé.((Mediapart)
Est-ce pour autant que les banques ainsi gavées vont prêter aux investisseurs pour relancer la croissance? Elles n'en prennent pas le chemin...
"Il convient... de dénoncer le caractère fallacieux et simpliste du raisonnement qui sous-tend l’actuel accord passé entre les Européens. Cet accord repose sur un postulat : le succès de l’application par tous les partenaires de politiques d’austérité et de libéralisation, supposées entraîner, avec le retour de la « confiance » des marchés, celui de la croissance. Or, même si ceux qui nous dirigent semblent sourds aux arguments qui sont développés, on a toutes les raisons de contester ce postulat. Rappelons, une fois encore, comment, à l’instar de ce qui s’est passé au cours des années 30, le processus ainsi enclenché a toutes probabilités de conduire l’Europe, non à la croissance, mais à la dépression et à la faillite que l’on cherche à éviter. Sans remonter si loin dans le temps, on peut citer aussi, parmi d’autres, les exemples de la Russie au cours des années 90 et de l’Argentine peu après. Pour leur part, les Etats-Unis se sont bien gardés de tomber dans ce piège en refusant l’austérité sous la forme qui sévit en Europe."
Elles sont devenues «accros» à l'argent de la BCE .
C'est comme un «FMI européen», dont on peut se demander si c'est bien légal. Une belle mécanique libérale qui risque de se détraquer au moindre choc financier.
__Certains vont jusqu'à évoquer un coup d’Etat ou une aberration, voire une escroquerie.
En tous cas, des "instruments inadaptés à la nature véritable de la crise".
D'ailleurs, les coutures de l'habit imposé craquent déjà.
L'abandon de souveraineté fait un pas de géant, alors que nous ne sommes pas dans une structure fédérale.
La résistance s'impose contre ce coup de force contre la démocratie_
"_ Dans 1984, il était question de constamment récrire le passé pour rendre contrôlable et acceptable le présent. Aujourd’hui, dans le monde de la Dette, il s’agit de contrôler l’avenir pour le réduire à une éternelle domination, celle qui fera notamment oublier que si l’exercice de la sécurité sociale est en 2011 déficitaire de 18 milliards, le CAC 40, lui, pour la même année, dégage 90 milliards de bénéfices. Et que cela ne choque plus personne."_(Jérome Leroy)___________
-L’ordo-libéralisme européen -De Nicolas à Angela... -_Mécanisme Européen de Stabilité : un pare-feu en bois inflammable

___________________________

Partager cet article

Repost 0

La Chine suit sa route

Publié le par Jean-Etienne ZEN

La Chine suit sa route

Où s'arrêterat-elle?
____La voilà aux portes de l'Europe. Une invasion toute économique.
Après l'Afrique, l'Australie, la Grèce, et les divers investissements en Europe, en France notamment.
Tout en inquiétant certaines puissances, dont les USA.
___Un peu partout dans le monde.
Malgré ses problèmes de baisse de production et ses péripéties financières, elle fonce vers de nouvelles ambitions commerciales et géopolitiques.
___ Elle avance ses pions, en dépit des critiques.
Si tu veux t'enrichir, construis une route.

___ Alors que sa dette inquiète.
___ Elle a le projet d'une sorte de nouveau plan Marshall à l'Est, dont l'ambition laisse songeur:
_______________ ..Le président chinois Xi Jinping entamait une tournée internationale pour promouvoir sa nouvelle route de la soie. Le choix des pays montre que ses visites tiennent plus de la géopolitique moderne que d’une évocation de l’histoire ancienne. Il s’est rendu en Serbie, en Pologne et en Ouzbékistan, en annonçant, au nom du projet "Une ceinture, une route", des milliards de dollars d’investissements en routes, voies ferrées, ponts, construits évidemment par des entreprises chinoises.
Au cœur des Balkans, aux portes mais aussi au sein même de l’Union européenne, la Chine débarque donc avec sa propre version du plan Marshall américain de l’après-guerre, apportant les investissements en infrastructures que les Européens n’ont pas su faire eux-mêmes.
Ainsi Xi Jinping donne à son économie, gorgée de réserves financières mais en panne de croissance, un nouveau souffle en accélérant son internationalisation et celle de ses grandes entreprises conquérantes ; il gagne aussi de nouveaux "amis", ce qui peut être utile au moment où l’Union européenne débat de l’octroi à la Chine du statut controversé d’"économie de marché"...
Cette stratégie chinoise est payante alors que l’Europe vacille et que les Etats-Unis affichent un leadership hésitant. Pékin mêle des éléments de hard power traditionnel, comme en mer de Chine méridionale où se déroule une périlleuse stratégie de la tension autour des zones maritimes contestées, et de soft power à coups de milliards de dollars investis dans des pays d’Asie, d’Afrique et d’Europe en manque de fonds. Sans oublier la touche culturelle, comme à Tianshui, qui se prend à rêver d’être, comme il y a deux mille ans, au cœur de la mondialisation aux couleurs chinoises....
"
__ Pékin aura-t-il les moyens de ses ambitions?
Quelle est la politique d'ensemble qui guide cette fuite en avant réfléchie?
___ Ce n'est pas exactement un retour à la puissance d'antan...
Avec l'axe Pékin, Moscou, Berlin, elle trace sa nouvelle route de la soie.
__ Avec son économie socialiste de marché, qui interroge, dans ses pratiques de darwinisme économique, elle démontre son efficacité, tout en masquant ses fragilités, certains cédant même à l'alarmisme à son sujet. Mais c'est peut-être mal connaître les capacités de rebond d'une puissance sans doute pragmatique, mais bien plus résiliente qu'on ne le pense...
____________________

Partager cet article

Repost 0

On ne s'en fiche pas...

Publié le par Jean-Etienne ZEN

On ne s'en fiche pas...

Mais les députés, eux, s'en fichent!

__Sur la voie d'une biométrisation généralisée, qui pose de redoutables problèmes, comme le répète la CNIL depuis longtemps, c'est l'absence, le désintérêt, le silence ou le débat expédié. Peu de réactions dans l'opinion: avec la crise, les libertés passent au second rang et le sentiment d'insécurité étouffe le sens critique et la vision à long terme.
________Aucun pays n'est encore allé aussi loin, d'autres ont renoncé, présentant les dangers potentiels.
Ils ont voté un texte, issu d'un projet déjà ancien, adopté à la va vite, dont le but officiel est de dissuader l'usurpation d'identité.
Alors que les divers fichiers en France sont déjà pléthoriques et parfois incontrôlables par leur masse, certains n'ayant même pas d'existence légale.
______Ils étaient 11!
11 députés seulement pour voter en notre nom, dans une procédure législative étrange, le fichage intégral de la population française ("Le fait d’avoir opté pour une proposition de loi permet d’éviter toute étude d’impact, tout avis du Conseil d’État et de la Commission nationale de l’informatique et des libertés", _D.Batho_) après un parcours long et compliqué du texte de loi.
________
__Défendant l’idée d’une base de données qu’il a appelée « Le fichier des gens honnêtes », techniquement impossible à détourner de son vrai but, François Pillet a déclaré : « Démocrates soucieux des droits protégeant les libertés publiques, nous ne pouvons pas laisser derrière nous un fichier que, dans l’avenir, d’autres, dans la configuration d’une Histoire dont nous ne serons pas les écrivains, pourront transformer en outil dangereux et liberticide. »Toujours dans le déroulement de l’Histoire nous aurions laissé possible la métamorphose perverse d’une idée protectrice. « Que pourraient alors dire les victimes en nous visant ? »Ils avaient identifié les risques et ils ne nous en ont pas protégés« . »Monsieur le Ministre, je ne veux pas qu’à ce fichier, ils puissent alors donner un nom, le vôtre, le mien ou le nôtre."_____________________
Bientôt une carte Vitale biométrique?
_Les Sages disent non au « fichier des gens honnêtes »

____________________

Partager cet article

Repost 0

Changer l'Europe?

Publié le par Jean-Etienne ZEN

Changer l'Europe?

Tout le monde est pour
__ Chacun, qu'on n'entendait guère jusqu'ici, y va de son couplet.
C'est le temps des yaqua, des fautque...
_ Le Brexit: une chance pour l'Europe?
Peut-être, mais pour quelle Europe et à quelles conditions?
Questions qu'il aurait fallu poser au début...

__ Chacun y va de ses commentaires et propositions, parfois affolées, de ses incantations souvent purement rhétoriques ou vides de sens et de projet.
_ Pascal Lamy: "il faut changer de logiciel"
Bla bla...
_ François Fillon: "La réforme de l’Europe est une obligation vitale"
No panic!
_ M. de Sarnez: " Il faut une Europe plus démocratique et plus politique
Pas faux, mais il aurait fallu y penser avant. Comment l'organiser?
_ Mélanchon: "Il faut repartir d’une page blanche»
Sensé, mais peut-on maintenant repartir à zéro?
____ Des mesures simplement administratives, contre la bureaucratie, des coopérations militaires ou de surveillance ne suffiront pas à rebâtir un projet "dénaturé", dont la gestion ordo-libérale convenait bien à l'Oncle Sam.
____ L'Allemagne ne veut pas d'une solidarité européenne qu'impliquerait même un début de fédéralisme (à supposer qu'il soit possible). La voie ultra-libérale de Cameron lui convenait assez bien ..Même si la gauche allemande commence à se démarquer de Merkel:
_ Il y a un problème allemand.et franco-allemand.
____ Dans un document secret intitulé « La stratégie allemande post-Brexit », révélé vendredi par le quotidien économique allemand Handelsblatt, les experts du ministre des finances Wolfgang Schäuble écrivent que la Commission, la France et l’Italie risquent d’« utiliser l’incertitude du moment pour davantage d’intégration », notamment avec un budget de la zone euro ou une garantie européenne des dépôts bancaires. Une tentation que l’Allemagne devrait combattre de façon « déterminée », disent-ils. Dans une tribune publiée en mars dans le quotidien conservateur Die Welt et intitulée « L’Europe a besoin de l’influence libérale des Britanniques », Wolfgang Schäuble exprimait déjà ouvertement ses sympathies et ses craintes : « L’Europe n’a pas seulement besoin de la capacité des Anglais à déclencher des réformes… L’Europe a besoin de la Grande-Bretagne aussi parce qu’elle aide l’Union européenne a toujours se souvenir de ses racines libérales et parce qu’elle considère que la Commission européenne doit fonctionner comme un organe qui règle les problèmes. »
__ On n'est pas sorti de l'auberge...
__________________

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>